AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Dim 13 Déc - 22:15

A cette époque de l'année, le temps lui manquait, il était sur tous les fronts. L'hiver était catastrophique, ravageur et porteur de maladies pour de nombreux animaux. Le froid en avait tapé une dizaine, recueillis dans le le cabinet du vétérinaire Sylvanas. Ce dernier les soignait, s'en occupait au mieux, ne comptait même plus ses heures. Malgré cela, il s'était vite retrouvé submergé de travail, parvenait à peine à prendre un quart d'heure de pause par journée. Il y avait aussi les clients avec leur compagnon de compagnie à s'occuper, et bien sure les visites domiciliaire à assurer. A ce propos, il venait juste de recevoir un appel téléphonique. Un certain propriétaire d'un ranch, le monsieur Major, avait besoin de son aide pour secourir un cheval. Selon les informations, cette créature était gravement malade, une maladie qui semblait rare voir inconnue. L'homme aux cheveux d'or se donna une heure, le temps de finir ses tâches, et alla sans tarder au ranch.

En chemin, il avait prit sa voiture de fonction, il s'occupa l'esprit avec de la musique pour éviter à son esprit de replonger dans des angoisses, dans des souffrances d'autrefois. Il avait mit un groupe de métal, illustrant à la fois la brutalité et la bestialité de son âme. Un profond soupire s'échappa de sa bouche, il ne parvint guère à se défaire d'une veille angoisse. Les chasseurs étaient de retour, ils avaient frappé, le coeur sauvage devait à tout prix prendre des mesures, les mettre hors d'état de nuire. Il le voulait, c'était l'un de ses plus grands désirs, hélas il manquait de temps. Une chose était sure, il allait faire en sorte de se libérer la semaine prochaine afin d’en découdre avec eux. Le trajet dura une bonne demi-heure, au détour d’un chemin, il aperçu sa destination. Il gara la voiture devant la maison, sortit du véhicule malle de soin à la main et veste en cuir noire sur les épaules.

« Bonjour. Je suis le vétérinaire Tyrand Sylvanas, de quoi avez-vous besoin ? »

Il avait sonné à la porte, avait juste fait un bref signe de la tête pour saluer le propriétaire. Le ton de sa voix avait été neutre, voir froid, son regard en disait long sur ses intentions. Il voulait attaquer dès à présent, ne pas perdre une minute de plus. Son attitude était étrange, voir dérangeant, néanmoins il fit en sorte de rester professionnel. Il attendit les réactions de son interlocuteur, espérait de la rapidité de ce dernier. L’ancien seigneur de la jungle vint juste de se souvenir d’un petit détail, au combien important pour son travail. Comme toutes les visites domiciliaires, il devait faire remplir une fiche. Il sortit cette dernière de son sac, la tendit à l’homme en plongeant ses yeux sombres dans les siens.

« Quand vous aurez le temps, merci de remplir ce formulaire et de l’envoyer au cabinet. »

Une lassitude se lu sur son visage, il n’était peu favorable à cette fiche, la trouvait inutile. Malheureusement, elle rentrait dans les papiers administratifs, était une obligation et ça saurait une grave erreur de la part du cœur sauvage de la négliger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 0:19



 

 

 
Malédiction... Encore une malédiction.

 
Ft Tyrand

 

Un épais brouillard couvrait le domaine, perles de rosée luisantes sur les timides pousses du début de l'hiver. Cette journée, le propriétaire des lieux l'avait entamée par un café en terrasse, peu couvert, comme à son habitude, il ne craignait que peu la fraicheur de l'aube.
Il s'en suivit son rituel auquel il ne dérogeait jamais, le tour des écuries et des prés. Pour ces derniers, c'était plus que rapide, pas un seul cheval n'y avait passé la nuit à cette saison, il se dirigea donc vers les boxs dans l’immense écurie.

Un a un, il salua ses compagnons, leur demandant comment ils allaient et s'arrêta devant Dieze. L'animal était prostré au fond de son box que Major ouvrit pour venir à son chevet. Le poil de l'étalon avait une teinte étrange, comme une sorte de reflet et il semblait étrangement assoupi, soufflant fort.
Alors que l'homme s'agenouilla et passa ses bras autour de son encolure, le cheval se laissa tomber lourdement sur le sol en soufflant de plus belle.

Jamais Major n'avait vu quelque chose de tel, ça ressemblait à un empoisonnement mais ce demi-coma était bien surprenant. Il ne pouvait rien faire d'autre que d'appeler le vétérinaire qui allait lui couter bonbon un dimanche. D'un pas décidé, il retourna chez lui et appela pour demander une consultation avant de retourner aux côtés de son ami souffrant.
Un long moment il garda sa tête sur ses jambes après l'avoir couvert, pensif. Au bout d'un moment, il se trouva obligé de retourner chez lui, le véto ne le trouverait pas si il n'était pas là pour lui ouvrir la porte.


Le temps parut bien long alors qu'il patientait dans son fauteuil sans rien faire, sans le moindre bruit. Le martellement de la sonnette n'en fut que plus fracassant.
D'un bond, Major se tenait déjà devant la porte et ouvrit brusquement, sa pétulance se faisait sentir tant par son attitude que dans son ton.


"Bonjour, Docteur Major. Pas le temps de réexpliquer, le voir vous vaudra tous les discours du monde."

Tout en lui parlant, il lui serra vigoureusement la main bien que son interlocuteur ne semblait y être ouvert. Il n'était absolument pas Docteur, mais l'absurdité des rapports sociaux l'amusait. D'une grand foulée, il dépassa son invité en prenant le pas des écuries lorsque la voix monocorde de Tyrand se fit à nouveau entendre. Major se figea et pivota sur ses talons, une main relevée.

"Quand ce cheval sera crevé, je n'ai pas envie de dire à ses propriétaire que plutôt que de le soigner, on remplissait des papiers, ces fioritures peuvent attendre."

Il pivota à nouveau et partit retrouver le cheval souffrant, ne se retournant pas pour voir si Tyrand le suivait. Major épousseta sa veste en velours avant d'ouvrir le box au vétérinaire.

"Constatez par vous-même."



 
Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 11:26

A première vue le propriétaire du ranch et le vétérinaire étaient sur la même longueur d'onde. Ils ne voulait s'attarder, étaient pressés de secourir ce pauvre cheval mal en point. Une chance pour Tyrand, qui redoutait les longs discours lors de ses visites domiciliaires . Il fallait avoué le nombre de fois où il fut coincé chez des clients dont la langue était trop pendue, dont les mots sortaient de leur bouche à s'en étouffer les poumons. C'était les pires à ses yeux, les plus encombrants dans son travail. Au cabinet aussi, il avait affaire à ce genre d'individus qui le retardaient dans ses missions, qui se plaignaient pour un oui ou pour un non. Là, le coeur sauvage suivait vite son interlocuteur, emboîtait ses pas et ils arrivaient dans les boxes. A cet instant, Tristan ne pu s'empêcher de pousser un petit grognement, suivi d'une sale grimace sur son visage. Il n'arrivait pas à s'y faire, il avait mal à accepter les conditions de vie de ces animaux. Les chevaux étaient faits pour vivre dans les champs et non pas dans des boxes, c'était difficile à avaler malgré l'amour que pouvait éprouver leur maître en vers eux.

Ce n'était le moment de se perdre dans un débat puéril, le vétérinaire devait se concentrer sur l'instant présent, il se secoua la tête pour se remettre les idées en place. Son client ouvrit le boxe et le laissa examiner la créature en détresse. Il ne fallait surtout pas effrayer l’animal, Tarzan s’en approcha par petit pas, se baissa lentement sur lui. Dans un murmure, il l’avertit de sa présence, tenta de le rassurer au mieux. Il posa sa main sur son épaule et.. Un sortilège, encore un !! Sois maudite sale garce de régina, satanée méchante reine de merde. Voici une partie d’une multitude d’injures qui trainaient dans l’esprit du cœur sauvage, qui mettait une nouvelle fois la faute sur le maire de la ville, dès lors ou son corps se métamorphosa en un cheval ?! Sérieux ? c’était quoi le délire ?! Il prenait trop de place, il dut se décaler et.. Quoi son client aussi c’était changé en animal ? Bon sang, était ce un rêve ou la réalité ? Impossible à dire, impossible à le vérifier d’un pincement de peau.

« Pourquoi ? êtes vous un sorcier ?!? »

Il avait gardé l’usage de la parole, c’était le seul point positif de l’action, pourtant ça ne l’empêchait de paniquer, de stresser au possible. Il se sentait énorme, gros et maladroit au moindre de ses mouvements. Il finit par sortir des boxes, par chercher un moyen de briser cette malédiction. Encore une d’ailleurs, ils étaient vraiment maudits à Storybrook. Hélas, il ne trouva aucun indice, rien pour le mettre sur la piste. Il désespéra et retourna vers Monsieur major.

« On est censé faire quoi maintenant ? »

Il était dépossédé, paumé et ne savait que faire. Son esprit était agité par de nombreuses solutions, presque impossible à réaliser. Il avait même songer à aller rendre une petite visite à Madame mills pour lui parler du pays, c’était pour dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 15:30



 

 

 
Malédiction... Encore une malédiction.

 
Ft Tyrand

 

Avec précotion, le vétérinaire s'approcha de l'animal souffrant mais il y eut une sorte de flash qui fit fermer les yeux du quinquagénaire et leur il les ouvrit à nouveau, un second cheval se tenait dans le box. Major recula la tête et là il se mit à lui parler avec la voix du vet et il se mit à paniquer, sortant maladroitement du box le derrière en premier. C'est lorsque le propriétaire recula qu'il constata que lui aussi avait été touché, il avait à nouveau ses quatre sabots et son pelage grisonnant mais voila que l'autre l'accusait.

"Êtes-vous stupide, je n'ai pas que ça à faire, vous changer en cheval, après j'aurais à m'occuper de vous et à vous entendre râler. Comment je fais moi, maintenant, pour laisser sortir tout le monde pour la journée ? Ça ne va pas être facile."

Être changé en cheval semblait être le cadet de ses soucis et il pouvait entendre ses compagnons l'alpaguer de vive voix. Celui qui une seconde plus tôt était malade semblait beaucoup mieux, il se leva d'un bond et les remercia.

"Avant tout, je ne peux pas les laisser enfermés, notre problème attendra que le leur soit résolu."

Major roula des yeux et longea les boxs un par un en les ouvrant d'un habile coup de dent et tous sortirent bien en ordre, le suivant vers la porte extérieure qu'il leur ouvrit et tout le monde partit au galop dans l’immense prés.
Tous ces gestes étaient simples pour lui qui avait déjà été un cheval, mais ne serait-ce que marcher allait être plus complexe pour le vétérinaire qui tombait des nus. Le maitre des lieux le rejoint.

"Maintenant je suis disposé à vous écouter. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais au moins, Dieze va mieux. Maintenant, parlons de notre cas, ça va vous être délicat de pratiquer votre profession comme ça, mais au moins vous êtes plus séduisant comme ça."

Major tapa du sabot sur le sol, reprenant ses vieux réflexes.



 
Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 16:09

Parfois Tristan regrettait de s'être réveiller le matin, d'être allé au travail. Il avait des journées maudites, qui portaient la poisse et avaient le don de le mettre en rogne. Il en avait connu plus d'une, or jamais il ne saurait douté un seul instant de subir ce genre de chose. Il tombait des nues, l'étonnement et la stupeur régnaient en maître en lui. Il était incapable de marcher comme il fallait, manquait à plusieurs reprises de se prendre le sabot dans un obstacle. Ses yeux ne cessaient de fixer le sol, son esprit appréhendait le pire et il avança à petits pas. Il sentit de la sueur couler sur son front, il sentit ses jambes trembler de crainte. Pendant ce temps la, son client était entrain de libérer les autres chevaux du boxe comme si de rien n'était. Normal, c'était normal. Certainement pas aux yeux de l'enfant de la nature, qui en était.. Aucun mot ne saurait décrire ses pensées actuelles, cette situation lui parue d'une totale incompréhension, d'un surnaturel décoiffant. L'idée d'avoir pris une bonne dose de drogue lui traversa l'esprit, fut vite chassé par sa bonne conscience qui le remit dans la réalité d'une manière brute. Il était changé en cheval, il était grand et recouvert de poils avec une grande crinière et une grande queue noire. D'accord, d'accord et ensuite ? Il aurait voulu de l'aide de son interlocuteur, qui semblait avoir l'habitude de ce mode de vie. En effet, ce dernier était l'inverse du coeur sauvage, habile de ses dents et de ses pattes. Lui dans une autre vie, était un cheval, le vétérinaire en était certain..

« ceci était un piège, un sortilège, quelqu’un a voulu vous poser un lapin… qui ? j’en sais rien »

Il marqua une pause dans ses réflexions, calma ses ardeurs pour poser et analyser la situation. Il mit un certain temps de réflexion, de recherches spirituelles. Son regard d’animal se balada autour de lui, détailla chaque recoin du ranch. Ses yeux s’arrêtèrent sur un sceau de nourriture ou une question logique en découla.

« Qui est venu en ces lieux ? Puis je savoir de quoi ces créatures sont-elles nourris ? »

Il devait y aller étapes par étapes, éliminer les pistes improbables et déceler le moindre indice. Il voulue de lui-même se rapprocher vers le contenant de mets, hélas son nouveau corps lui fit un très mauvais tour. Il vint de se prendre le pied contre une grosse pierre, en perdit l’équilibre et s’écrasa comme une vulgaire crêpe sur le sol. Là, il fulminait ouvertement sa grande mauvaise humeur, pesta, injura de plus bel.

« vous avez l’air de bien vous y connaitre en chevaux, un coup de main saurait la bienvenu »

Une seule moquerie, une seule remarque de la part de son interlocuteur et Tristan explosera de colère, il était vraiment sur les nerfs face a cette situation dont il était incapable de quoi ce soit. De l’impuissance, de la frustration, c’était cela qui le rendit de si mauvais poil. Dans tous les sens du terme, il sentit les siens s hérisser sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 18:16



 

 

 
Malédiction... Encore une malédiction.

 
Ft Tyrand

 

Rien à faire, le jeune homme n'arrivait pas à se dépêtrer dans son nouveau corps, paniquant entre la résolution du problème et la gestion de ses quatre grandes jambes.

"Calmez-vous voyons, avant toue chose, on va commencer par vous mettre sur pieds et à ce que vous y restiez. L'avant en premier, après vous levez l'arrière train, allez, debout."

Il lui mit un coup de museau sur le côté, rien de brusque, juste pour l'encourager.

"Et pour marcher, c'est avec les diagonales, avant droit, arrière gauche, et inversement. Suivez-moi."

Il remonta le couloir pour se diriger vers le pré où les autres chevaux paissaient tranquillement tout en racontant :

"Personne ne vient ici autrement que pour poser son cul sur une de ces pauvres bêtes. Max et moi prenons soin d'eux, que je sache, je ne suis en froid avec personne. Enfin peut-être que certains cavaliers n'aiment pas que je sois plus proche de leur canasson qu'eux. Bonjour Altesse."

Une jument était venue le saluer en posant son nez sur son front "Vous êtes splendide aujourd'hui Major.", puis elle décampa au petit trot.

Ses paroles étaient bien audibles puisqu'ils étaient eux aussi des équidés. Le cheval gris se retourna pour voir comment s'en sortait son compère.

"Quoi qu'il en soit, il n'y a que Max et moi qui leur donnons à manger, du foin, de l'avoine, des légumes frais, quelques vitamines mais surtout beaucoup d'espace pour brouter."

Un fin nuage de vapeur s'échappait de ses naseaux, condensée par le froid ambiant. Il avait l'air très posé, ce n'était qu'un mince soucis pour lui, tant que ça ne durait pas éternellement, et au pire, Max saurait gérer l'écurie.



 
Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 19:22

Tyrand était très proche des animaux, il connaissait bien leur mode de vie, leur façon d'être, arriva même à deviner leurs pensées par moment. Normal il travaillait dans " leur milieu" et il avait surtout grandit près des gorilles sauvages dans la jungle dans son ancienne vie. En somme, il était très loin d'être novice dans ce domaine, pouvait se vanter de certaines choses. Néanmoins de se retrouver dans le corps d'un animal, d'un cheval, était bel et bien nouveau pour lui. Il se retrouva dépossédé de ses compétences habituelles, devait à présent en apprendre de nouvelles. Une tache très difficile, ce pourquoi il lui faudrait un certain temps d'adaptation. Il tenta de se relever de lui même à deux reprises, sans succès. Ses pattes, le poids de son corps le retenaient au sol, il s'y prenait mal. A l'instant où son client osa lui donner un petit coup de museau sur le coté, il retourna la tête et essaya de le lui mordre d'un coup de mâchoire. Il rata son coup, or c'était prévu, il voulait juste lui faire comprendre sa détermination à s'en sortir seul. Enfin, il prit en compte ses instructions, ses conseils et parvint à se remettre sur ses quatre pattes. ce fut laborieux mais cet étape était passée et réussit. Il détourna son regard sur un autre cheval, une jument qui salua son maître. Dans son corps de cheval, le veille homme sembla avoir plus de cote, de séduction. Tant bien lui faisait, ce n'était guère cela qui allait résoudre leur problème.

Le coeur sauvage avait encore son plan dans la tête, fit en sorte de le mettre en place sans provoquer de nouveau dégâts. Il arriva à s'avancer au niveau du conteneur d'aliments, y jeta un oeil. Du vieux pain et des morceaux de fruits qui, à l'oeil nu, semblaient être ordinaire. L’odeur ? Pour en avoir le cœur net, il les avait renifler sans y  trouver quoi que ce soit. Il finit par se détacher de cet endroit, par suivre son interlocuteur qui.. semblait l’entraîner vers les grandes plaines.

«  Hmm et il n’y aurait pas quelqu’un parmi vos cavaliers qui vous semble louche voir enclin à la magie.. Une femme ? »

Une femme, enclin à la magie, l’ancien seigneur de la jungle pensait bien sur à Régina. Il ne lui avait pas dit directement afin d’éviter une éventuelle hostilité entre eux. En effet et malgré tout, Tyrand avait eut vent de ses alliés et il ne savait ce monsieur Major en faisait partit ou non. Le froid se faisait ressentir en lui, il crachait aussi de la fumer de ses narines. C’était étrange à voir, la tête du prince de la nature eut un mouvement de recule, ses yeux s’agrandissaient.

«  Hm, dites vous n’aller tout de même pas m'entraîner dans une promenade ? »

Si son compagnon d’infortune se sentait bien dans ce corps, Tyrand voulait à tout prix récupérer sa forme humaine. Il le fallait, il en avait besoin donc pas question de trainer, de flâner au vent. Il était pressé et ne se gêna de le lui faire remarqué, tant pis pour les règles de bienséance.

«  Je n’ai pas toute la journée moi, j’y retourne ! »

Il avait l’intention de repartir inspecter le boxe de l’ancien cheval malade, qui d’ailleurs était en bonne santé.. ce fut un sortilège .. .


Dernière édition par Tyrand T. Sylvanas le Jeu 17 Déc - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Mer 16 Déc - 23:47



 

 

 
Malédiction... Encore une malédiction.

 
Ft Tyrand

 


Major semblait pensif, il ne voyait pas qui pourrait s'amuser à ce genre de bêtises.

"Peut-être qu'un sort s'est perdu, je ne connais pas de tels individus. Je m'applique depuis des années à rester à distances des gens ennuyeux. Et arrêtez de râler, appliquez vous à marcher normalement avant de vous prendre pour Sherlock. Puis je n'ai pas que ça à faire, du tourisme."


Tyrand ne faisait que piaffer, incapable de mettre un sabot devant l'autre correctement et de réfléchir posément. Le quinquagénaire avait presque envie de le laisser se débrouiller tant son impertinence était agaçante.
Sans lui indiquer ce qu'il comptait faire, le cheval clair partit au trot en contrebas du pré, emboitant un petit galop pour y arriver plus rapidement. Il atteint le ruisseau qui s'écoulait au bout de l'étendue et se pencha au dessus pour en humer les effluves. Pas besoin d'un flair de chien policier pour lui trouver quelque chose d'étrange.

Il allait remonter la source mais se décida à avertir le vétérinaire, plus pour le faire sortir de chez lui avant qu'il ne casse tout plutôt que pour profiter de sa froide compagnie.


Arrivant au galop, il le retrouva dans les écuries à fouiller la nourriture.

"Je pense que le court d'eau vous intéressera d'avantage que mon avoine."

Il fit un signe de la tête et repartit là d'où il venait.




 
Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   Jeu 17 Déc - 9:11

Tristan était de mauvaise humeur, inutile d'être voyant pour le deviner. Il râlait, pestait il avait finit par laisser son compagnon en plan. Ce dernier regardait les vastes étendues vertes, semblait profiter de ce nouveau corps, ou s'était il plongé dans une sorte de réflexion ? Cela n'avait plus aucune importance aux yeux du vétérinaire. Il en avait cure de lui, n'eut de scrupule à s'éloigner de son interlocuteur avec un seul désir en tête. Il fallait retrouver son apparence humaine et le plus vite saurait le mieux, il était hors de question de vivre enfermé dans la peau d'un cheval. L'ancien seigneur de la jungle avait un travail, des responsabilités, des devoirs en vers les animaux, impossible à réaliser sous cette forme là. Les instructions de Monsieur Major avaient été gravé dans sa mémoire, l'aidaient à vite rejoindre les boxes sans tomber une seule fois, où il alla ouvrir à l'ancien malade. Le cheval était en forme, le remercia et partit aussitôt rejoindre ses camarades dans les plaines. Le vétérinaire, quant à lui, il se mit à fouiller le boxe en large et en travers. Il passait le moindre objet douteux au peigne fin, tentait d'y trouver un quelconque indice. A l'instant où il s'y attendait le moins, une étrange odeur lui vint au narine, l'attira vers un autre coin de la salle. Il y fit une découverte non négligeable, assez troublante en soit. Il confirma ses théories, des objets avaient été corrompus, ensorcelés et pas n’importe lesquels.

« L’eau mais qu est ce qu’on en a foutre ? »

Le prince de la nature était sur une piste plus ou moins solide, ce n’était guère le moment de venir le troubler. Il le fit comprendre à son client à travers ses propos agressifs voir très méchants. Il était mal tombé celui la, qui ne tarda d’ailleurs à ressortir des boxes. L’eau avait été touché ? L’imbécile, il allait se mettre sur une mauvaise piste, Tarzan leva les yeux en l’air et décida d’aller le rechercher par la peau des fesses. Le bourge, il était parti au grand galop et l’ancien seigneur de la jungle arriva juste à trotter. A une distance convenable, ce dernier se mit à hurler de toutes ses forces, à s’en faire cracher les poumons.

« REVENEZ !! JE SAIIIIIIIIS D OU CA VIENT.. C EST DANS LE BOXE »

Ca devenait de plus en plus évident dans son esprit, d’une logique mathématicienne. Le vétérinaire espérait de lui faire entendre raison, d’arriver à le ramener aux origines des maux. Lui était déjà de retour, tournait autour de deux grands sacs à l’affut de la moindre indication.

« D’où peuvent bien venir ces baies ? Pourquoi ont-elles prit cette étrange couleur »

Les baies étaient des fruits de pleine nature, souvent rouge ou mauve. Là, elles avaient viré dans un orange jaune mauve trop clair au regard de Tristan, qui n’osait les sentir. Il se contenta juste de les observer, de chercher désespérément une inscription sur les contenants. Hormis un étrange logo, il n’y vit rien. Il s’attarda alors sur ce dessin, symbole qu’il cru avoir déjà vu quelque part. Ou ? sa mémoire lui faisait défaut, il ne s’en souvenait plus.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission: l'homme qui murmurait a l'oreille des chevaux ( Drew )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
» Fabien Cibray, pourquoi pas à Agen ???
» chutes!!!!!!
» L'homme qui murmurait à l'oreille des mésanges
» problème USB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Archive Saison 1 :: Le Ranch Major-