AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Lun 24 Aoû - 23:09


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Pfiouh encore une mission de fini. J’avais bien cru que je ne m’en sortirais jamais avec tout ces sans cœurs. Mais finalement je m’étais plutôt bien débrouillé. J’etais plutôt fier en plus d’avoir vite fait cette mission tout seul. Axel sera surement surpris de me voir débarqué en lui déclarant qu’on pourrait manger des glaces plus tôt que prévu. Sauf que une fois arrivé a l illusiocitadelle impossible de le trouver. Je me demandait ou il etait passé. Peut être qu’il profitait de son temps libre pour dormir. Apres tout il ne m’avais pas dis qu’il avait quelque chose a faire aujourd’hui.  Et  … en fait ça m’inquietais un peu. Mais c’etait stupide. Il n’était pas reparti au manoir oblivion. C’etait fini cette histoire non ? J’etais allé voir Saïx pour lui demander et il me déclara froidement qu’Axel était sans doute revenu de mission il y a peu. C’était vague mais ça avait suffit pour me convaincre que cette fois je devrais peut être manger des glaces tout seul.

Bon bien sur je n’avais rien dit a Saïx. Mais je suppose qu’il avait quand même remarqué ma mine déçue. Je n’y pouvais rien moi. Je pensais qu’on allait se retrouver tout les deux comme d’habitude. Mais non. Il me cachait surement encore des choses. Parce que non je n’avais pas oubié qu’il avait préféré taire ce qu’il c’etait passé au manoir oblivion. J’etais donc parti en haut du clocher de la citée du crépuscule grâce a un portail des ténèbres. C’etait pratique comme capacité de pouvoir se téléporter comme ça ou bon nous semblait. Enfin dans la limite du raisonnable. Il n’y avait que Xigbar qui pouvait se téléporter dans tout les sens pour combattre. Nous les autres on utilisait seulement ça pour se déplacer.

J’avais donc fini assit au sommet du clocher. Mais sans glace pour une fois. Il faut dire que je n’avais pas faim. Et puis manger des glaces tout seul c’etait quand même un peu … Triste ? C’était surement le mot. Bon je ne pouvais pas être triste mais ça ne m’empêchait pas de ne pas avoir envie de glace quand même ? Etrange non ? Tout ce que je faisais pour le moment c’était de fixer l’horizon silencieusement je finirais bien par rentrer mais je n’avais pas envie de le faire tout de suite..
 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...


Dernière édition par Roxas le Mar 25 Aoû - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 25 Aoû - 3:56

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


Axel se sentait un peu coupable. Il savait qu'il aurait dû venir parler à Roxas plus tôt. En général, chercher le blond dans les couloirs de la citadelle était la première chose qu'il faisait lorsqu'il rentrait d'une mission. Il attendait toujours avec impatience ce moment où ils pourraient déguster une glace tous les deux au sommet de la tour de la gare, à regarder l'horizon. C'était les moments qu'Axel préférait. Il se sentait en paix en ces brefs instants, et avait l'impression de ressentir plus d'émotions que ce n'était possible pour lui. Il devait beaucoup à Roxas, même s'il ne le lui disait pas. Le blond était si réservé. Il parlait peu, mais avait un côté tendre unique qu'aucun des membres de l'Organisation n'avait. Au fond de lui, il se sentait chanceux et fier d'être son meilleur ami. Pourtant, en cet instant, il avait l'impression de ne pas le mériter.
Alors qu'il déambulait dans la Citadelle à sa recherche, il pouvait sentir la culpabilité le titiller et l'horripiler. Il n'aimait pas lui mentir. Ou plutôt, il n'aimait pas lui cacher la vérité. S'il y avait bien quelqu'un à qui il voulait parler, c'était Roxas. Il savait pourtant qu'il ne pouvait pas se le permettre. Ce qu'il s'était passé - et se passait toujours d'une certaine façon - au Manoir Oblivion était dangereux, et pour une fois il semblait aller dans le sens de l'Organisation : il valait mieux pour Roxas qu'il ne sache pas. Il saurait probablement bien assez tôt qui était l'humain dont il est issu, et il devait mieux se concentrer sur sa mission. Axel était parfois perdu. Lorsqu'il regardait le regard innocent du blond, il avait l'impression de ressentir des choses. Il voulait tout lui avouer, et lui proposer de partir avec lui. Il savait que la façon dont Xemnas le gardait n'était pas saine, pour personne. L'Organisation était comme un gruyère, trouée de trahisons dans tous les sens et Axel était surpris qu'elle ne se soit pas encore effondrée. Il fallait dire que certains d'entre eux étaient morts déjà, et le roux savait qu'il n'hésiterait pas à en tuer certains si ça pouvait servir son intérêt ou sauver le destin de Roxas. Il n'avait que faire de leurs petites magouilles pour récupérer le contrôle sur l'Organisation après tout.
Mais Roxas... Non, Roxas était vraiment ce qui lui importait le plus. Il avait de très lourdes responsabilités sur les épaules, des responsabilités dont il n'avait même pas conscience et il n'aimait pas devoir le laisser dans l'ignorance ainsi. Mais il se disait que c'était pour son bien. Qu'il le remercierait peut-être, un jour.

Or ce ne fut pas lui qu'il trouva dans les quartiers, mais son "ami", Saix. Il toisa ce dernier du regard un instant, non sans un rictus fixé au coin de ses lèvres et se gratta la nuque. Il demanda où était Roxas, et son ami lui répondit qu'il était probablement en vadrouille seul. Axel n'eut pas à réfléchir longtemps, il pouvait deviner où il était allé. Du moins il espérait qu'il s'y trouverait, car il se rendit à la Cité du Crépuscule pour acheter deux glaces à l'eau de mer et se rendre sur la place de la Gare. Roxas était bien assis en haut, perché le regard perdu à l'horizon. À chaque fois qu'il le regardait sans que le blond ne s'en aperçoive, il se sentait bizarre. Il atteint alors le haut, et prit sa voix nonchalante habituelle.

- Bah alors... Tu m'attends même plus maintenant ?

Il devait avouer qu'il aimait cette idée plus qu'il ne le pensait, le fait que Roxas l'attende. Il savait que c'était probablement un peu salaud de sa part de ne rien dire à ce propos, mais dans le fond, ça lui faisait quelque chose. Il aurait souhaité que Roxas l'attende tous les jours pour manger leur glace tous les deux.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 25 Aoû - 10:13


Remember when we used to look how sun set far away

Axel
Pas de glace aujourd’hui hein ? Cette simple pensée me contrariait. C’était notre petit rituel a Axel et a moi, et je trouvais ça triste qu’il ,’ai pas lieu aujourd’hui. Alors forcément je me posais plein de questions. Est-ce que j’avais fais quelque chose de mal ? Je ne pensais pas. Notre dernière conversation c’était bien passé pourtant non ? J’avais beau réfléchir je ne pensais pas avoir pu le vexer. En fait peut être qu’il ne voulait tout simplement plus manger de glaces avec moi ? L’hypothèse du fait qu’il ai eu une autre mission était tombée a l’eau en tout cas. Je crois que j’aurais préféré ça. ca m’aurais rendu moins … Triste. Et pendant un instant je me demandait. Si j’avais un cœur est ce que ça voudrait dire que je serais encore plus triste que mon meilleur ami ne m’ai pas attendu pour manger une glace avec lui ? Est-ce que ça voulait dire que je pourrais être encore plus en colère. C’était étrange non ? Mais ce serait bien aussi je pense. Enfin peut être pas pour ce genre de sentiment la. Je n’aimais pas être fâché après Axel.

Peut être qu’il allait venir ? Ou peut être pas. En tout cas je n’avais pas envie de manger une glace sans lui. Ce n’tétait pas pareil sinon. Alors je restais la a ne rien faire. Assit sur le bord du clocher avant de pousser un grand soupir lassé. Quand soudain apres quelques minutes a être perdu dans mes pensées je fus interpellé par une voix familière. Je me tournais un peu vers axel. Partager entre le fait d’être heureux qu’il soit la mais aussi le fait que je sois vexé parce qu’il avait encore filé je ne sais ou. Il était arrivé comme si ne rien était avec de glace a la main et je regardais un peu surpris avant de dire:

- Hein ? Mais si. Je pensais que … Que tu ne voulais plus manger de glaces avec moi.

Et plein d’autres choses aussi. Mais c’était faux puis ce qu’il était la. J’avais envie de lui demander ou est ce qu’il était passé mais je doutais qu’il ne me reponde. Je ne savais pas trop comment lui poser la question sans que ça sonne comme un reproche et ça serait bizarre non ? Mais de toute façon je ne pouvais pas m’en empêcher. Et je tournais ma tête a nouveau vers l’horizon pour ne pas qu’il ne voit ma tête vexé alors que j’ajoutais:

- J’ai fini ma mission rapidement exprès en plus.

En plus il serait content de savoir que je m’étais bien débrouillé non ? L’avis d’Axel m’importait plus que le regard satisfait de Saïx. Avec les autres membres de l’organisation ce n’était pas pareil de toute façon. Axel et moi on était meilleurs amis. C’est lui qui l’avait dit. Et même si j’étais un peu blessé quand il ne voulait pas toujours répondre a mes questions je savais que je pouvais lui faire confiance. Qu’avec lui c’était quand même différent.
(c) moonday girl.



_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...


Dernière édition par Roxas le Mar 25 Aoû - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 25 Aoû - 18:48

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


Cet instant où ils mangeaient une glace l'un à côté de l'autre représentait le seul bonheur de la vie d'Axel. Lui qui ne pouvait rien ressentir se sentait plus vivant que jamais dans ces moments pourtant si calmes aux côtés de son meilleur ami. Et il avait peur que ce dernier, lorsqu'il le retrouverait, se montre froid et distant envers lui. Certes Roxas était en général un garçon taciturne, du moins au début. Par la suite, depuis son arrivée à l'Organisation, Axel avait réussi à le décoincer un peu, à le rendre plus expressif et surtout à le faire sourire de temps en temps. Il s'était rendu compte qu'il se sentait triomphant à chaque fois qu'il arrivait à faire sourire Roxas. Ca lui faisait bizarre, mais il en était content. Et au fil du temps, ils avaient pu devenir encore plus proches. Le rire de Roxas était probablement ce qu'il avait pu entendre de plus beau depuis qu'il était né en tant que Simili, et peut-être même avant. Pourtant, le blond pouvait encore se montrer timide et taciturne. Ca ne dérangeait pas le numéro VIII de l'Organisation, car il savait plus ou moins lire en lui. Il savait lorsqu'il était timide, et lorsqu'il était frustré. Et il savait aussi lorsqu'il était en colère. Et c'était ce Roxas là qu'il redoutait de trouver lorsqu'il rejoint la Cité du Crépuscule.

Il était là, en effet. Ses épaules étaient un peu affaissées et ça ne lui disait rien qui vaille. Il n'aimait pas que Roxas soit triste, et se promit de tout faire pour lui remonter le moral. Heureusement qu'il avait déjà pris des glaces, et lança une phrase nonchalante pour essayer de détendre l'atmosphère dès le début. Il s'assit alors à sa droite, sa place habituelle, et lui tendit le petit esquimau bleu avec un sourire en coin.

- Plus manger de glaces avec toi ? T'es tombé sur la tête Roxas ?

Il ne voulait surtout pas qu'il pense qu'il l'avait abandonné. Il essaya donc de le rassurer en ajoutant avec un peu plus de douceur.

- Hors de question que je rate un moment pareil, c'est celui que j'préfère.

Après quoi il goûta la glace et jeta un coup d'oeil à Roxas. Il regardait l'horizon, le regard sombre. Il avait fini sa mission "exprès". L'amertume était très claire dans le ton de sa voix, et Axel ne put s'empêcher de grimacer. Il lui en voulait. Bien sûr qu'il lui en voulait. Il aurait voulu tout lui dire un cet instant, se décharger de ce fardeau et de pouvoir être libre avec lui. Mais il savait qu'il devait prendre sur lui. Et vite, avant de commencer à raconter n'importe quoi juste pour remettre un sourire sur le visage du blond.

- Je me suis dépêché aussi pour venir avec toi. J'en avais une aujourd'hui.

Il se racla la gorge, et ajouta, pour éviter les questions.

- Ca s'est bien passé alors ?

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 25 Aoû - 19:27


Remember when we used to look how sun set far away

Axel
Bon alors je supposais que je pouvais être rassuré et que je pouvais chasser le fait que je lui en voulait un peu de m’avoir fait cette peur . Sauf que ce n’etait pas si simple. Et puis je ne savais toujours pas ce qu’il avait été faire la bas. Au moins je savais qu’il avait toujours envie de manger des glaces avec moi. Même si je ne soupirais pas de soulagement ça devais ce voir dans mon regard tout de même. J’attrapais doucement la glace a l’eau de mer qu’il me tendais avant de sourire un peu:

- … Non … Mais t’etais introuvable. Alors je pensais que tu avais mieux a faire …

Surtout que Saïx m’avais dit qu’il etait rentré de mission. Normal que je m’inquiete non ? Sauf que c’etait apparemment pour rien puis ce qu’il disait que notre moment a manger des glaces sur le clocher etait son moment préféré. Et c’etait le mien aussi. C’est pour ça que j’en voulais a Axel. Et je répliquais simplement:

- C’est le mien aussi.

Et si un jour on ne pouvait plus manger des glaces ensemble ce serait un jour tout simplement horrible. J’esperais que ça n’arrive jamais. Et je me demandais pourquoi je pensais a ça. Je me tournais un peu vers Axel alors qu’il affirmait qu’il c’etait dépêché et je fronçais doucement les sourcils perplexe, parce que forcement ça correspondait pas avec ce que Saïx avait dit. Mais avant que je ne puisse répliquer quelque chose il enchaina avec une question:

- Oui … Et toi elle etait comment ta mission ?


S’il ne voulait pas de question c’etait raté ! Je le regardais avant de commencer a manger ma glace en le toisant du regard. J’avais hate de savoir sa réponse tiens. Surtout qu’il allait être un peu prit au dépourvu maintenant. Roxas -1 Axel 0. Non il ne m’aurait pas comme ça. Cette fois j’aurais des réponses !div>
(c) moonday girl.



_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Jeu 27 Aoû - 2:03

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


Mieux à faire ? Mieux à faire que de passer du temps avec lui, à manger sa glace préférée à son endroit préférée et à regarder le soleil se coucher à ses côtés ? Non, il ne voyait vraiment pas. De plus en plus ces temps-ci, la Citadelle de l'Organisation XIII lui donnait des boutons et la fuite le démangeait de plus en plus. Mais il avait encore du boulot, et il était hors de question de laisser Roxas. Il se demandait juste parfois pourquoi il mettait tant d'efforts à faire tout ça. Tout ce qu'il voulait au fond, c'était vivre sur une île déserte tranquille et couler des jours heureux, à boire et se baigner dans l'océan. Ca ce serait la belle vie, une vie qui ne nécessiterait même pas d'émotions. Avec un sourire tendre, il dépassa le blond pour s'asseoir à ses côtés et lui tendre une glace. Fort heureusement, il la prit avec plaisir. Il lui indiqua que c'était son moment de la journée préférée. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'ondes là-dessus. Et ça lui faisait plaisir, dans un sens, que Roxas apprécie cet instant autant que lui.

- Je raterais ça pour rien au monde, se sentit-il poussé à ajouter pour le rassurer sur la question.

Il eut peur cependant, que Roxas lui demande la raison de son absence. Il détestait lui mentir, et préférait suivre la politique du "ne rien dire n'est pas mentir". Mais il n'y échappa pas et se retint de grimacer. À la place, il se gratta la nuque, comme il le faisait souvent lorsqu'il était pris au dépourvu, et répondit un peu mal à l'aise.

- Oh ça a été… Pas grand-chose ne s'est passé mais j'ai failli me faire embrocher. Y a des fois où j'aimerais avoir une Keyblade comme toi pour pouvoir me débarrasser pour de bon des Sans-Coeurs.

Son arme était puissante oui, et sa maîtrise de la pyromanie utile, mais chacun savait qu'il n'y avait rien de plus efficace contre les Sans-Coeurs qu'une Keyblade. Et c'était là la particularité de Roxas, la Clé du Destin. Il avait peur pour lui, à cause de ça. Il avait peur que l'Organisation ne se serve de lui au point de le détruire ou de lui faire du mal. Mais il était là pour s'assurer que ça n'arrive jamais.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Jeu 27 Aoû - 9:57


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel


Alors je m’etais inquiété pour rien ? J’etais quand même rassuré d’apprendre qu’Axel aimait notre petit moment. Je ne comprenais même pas pourquoi j’avais pu douter. J’etais heureux qu’il soit enfin avec moi. Mais si je m’etais posé des questions c’était peut etre que j’avais peur ? Pourquoi est ce qu’on serait séparé si je restait sagement dans les rangs a remplir toutes les missions qu’on me donnait ? Est-ce que je pouvais continuer a chasser les sans cœur sans me poser trop de questions ? Ca c’était des questions auxquelles Axel ne pouvait pas répondre. De toute façon sur ce point la il était un peu comme tout les autres. Le fait que je me pose des questions sur Sora et la Keyblade les dérangeaient. Mais pourquoi ?

- Alors la prochaine fois evite d’être en retard.

J’avais donné un leger coup de coude a Axel en lui adressant un sourire pour plaisanter. Je n’aimais pas qu’on soit faché tout les deux alors je voulais vite mettre fin a cette tension qui planait entre nous. Puis il me racontait sa mission. C’est vrai que les sans cœur étaient des ennemis redoutable, même si Axel était très fort. Bon le positif c’est qu’il était revenu en vie et entier. Il manquerait plus qu’il se fasse tuer ? Je ne voulais pas penser a ça. Mais alors pas du tout. Et je continuais a manger ma glace pensif.

- Dis … ?


Je laissais ma question en suspends. Parce que je ne savais pas trop comment la formuler. Mais je voulais vraiment lui poser une question importante. Enfin pour moi ça l’était. C’est que pour le moment on était très bien comme ça a l’Organisation. Mais quand tout serait fini est ce qu’on se retrouverait séparé ? Est-ce que Axel allait partir de son coté ? En fait ça me faisait un peu peur de penser au fait qu’un jour notre petite routine s’arrete.

- Quand tu auras un cœur tu feras quoi ?


Finalement j’avais opté pour une question toute bête. Et je regardais mon meilleur ami tout en continuant de manger ma glace en attendant sa réponse avec appréhension.
 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Jeu 27 Aoû - 20:17

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


Axel ne put s'empêcher de sourire. Il aimait bien que Roxas montrait du caractère, il trouvait ça amusant et touchant. Il savait qu'il avait beaucoup de ressources, et qu'il était probablement plus puissant que la plupart des membres de l'Organisation. Il avait ça pour lui. Beaucoup le sous-estimaient et se prenaient une claque dans la tête. Axel lui, savait de quoi il en retournait. Il savait Roxas plus fort qu'eux, et sans doute plus fort que lui. L'affronter était de toute façon la dernière chose qu'il souhaitait. Et il ne voyait pas pourquoi ça arriverait de toute façon. Le coup de coude que lui fit le blondinet le fit rire, et il l'imita.

- Promis, crut-il bon d'ajouter.

Au moins l'atmosphère s'était détendue et il ne semblait pas lui en vouloir. Tant mieux… Il se sentait toujours terriblement coupable de lui mentir, et il essayait de se convaincre lorsqu'il le faisait que c'était dans son intérêt. Après tout il était son protégé, il devait faire son possible pour sa sécurité. Cependant, Roxas commença une nouvelle phrase. Axel se tendit. Ces "dis" ne lui disaient rien qui vaillent en général… Mais la question du blond fut beaucoup plus douce et innocente qu'à ce qu'il s'était attendu. Il put respirer. Mais après coup, la question le mit un peu au dépourvu. Que ferait-il s'il avait un coeur ? Il avait l'impression que sa vie ne changerait pas tant que ça. Ce qu'il voulait, lorsqu'il y réfléchissait, c'était de partir avec Roxas tous les deux, et de couler des jours paisibles. Mais il allait pas lui dire ça hein ? Il n'était pas une fillette de treize ans.

- Je sais pas trop. Probablement fêter ça en te proposant une glace, et partir voyager un peu.

Il adressa un sourire à Roxas, et se sentit presque obligé de lui retourner la question.

- Et toi ?

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Jeu 27 Aoû - 23:44


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
C’etait quand même mieux. Je préférais ça. Qu’entre nous se soit plus …. Leger ? Je ne voulais décidément plus qu’on se prenne la tete tout les deux. Mais je doutais un peu du fait que ça n’arrive plus. Par contre pour les glaces je voulais bien le croire. Et je lui adressais un grand sourire alors qu’il me promettait qu’il ne serait plus en retard. Je lui faisais confiance. Et je lui ferais toujours confiance. Parce que c’etait comme ça. Parce qu’il etait mon meilleur ami et qu’il serait toujours la pour moi.

Enfin toujours je n’en etait pas très sur. Alors je me risquais a lui poser une question. Je ne lui disais pas vraiment mes craintes bien sur. S’il avait plein de projets alors il n’avait pas a entendre ça. Du coup je l’ecoutais parler perplexe. Alors il partirait en voyage ? Et ce serait notre dernière glace ? En fait peut être que je ne voulais pas vraiment avoir un cœur … Enfin si je le voulais mais … Si Axel partait alors ça me démotivait beaucoup. Puis il me retournait la question. Et j’etais un peu prit au dépourvu parce que forcement moi je n’avais pas trop prit le temps d’y réfléchir.

- Oh …. Je …. Je sais pas je n’y ai pas vraiment réfléchi. J’essayerais surement de faire ce que les gens qui ont un cœur font. Me faire des amis. M’amuser avec eux.

Ouais je repensais a ce groupe que j’avais rencontré a la citée du Crepuscule. Ils étaient bien tout les trois. Si j’avais un cœur je voudrais une vie comme ça c’est sur. Même si sans Axel ça ne serait pas pareil du tout.

- Tu veux voyager loin ? Tu crois qu’on pourra se revoir quand même ?

Oui décidément ça m’inquietais. Alors je voulais être sur qu’on pourrait se revoir quand même.
 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Dim 30 Aoû - 18:06

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Alex non plus n'avait jamais vraiment réfléchi à ce qu'il ferait une fois qu'il aurait un coeur, si jamais il pouvait en avoir un. Sa vie à l'Organisation n'avait rien eu d'excitant, et même s'il avait aimé découvrir de nouveaux mondes, il s'était toujours interrogé sur la véritable utilité d'un coeur. En avait-il vraiment besoin ? Les émotions étaient souvent dans le chemin des choix à faire, et il ne voulait pas trop se laisser distraire par ça. Il avait toujours réfléchi comme ça, jusqu'à ce qu'il rencontre Roxas et qu'il se rapproche de lui. Depuis, il avait parfois l'impression d'en avoir un et se disait que ça ne pouvait pas être si mal, s'il pouvait rester avec son meilleur ami.

Mais visiblement, Roxas y avait aussi peu réfléchi que lui. Sa réponse ne l'enchanta pas plus que ça. "Se faire des amis" ? À quoi bon ? Il ne lui suffirait pas, s'il avait un coeur ? Il l'avait vu observer cette bande d'amis de la Cité du Crépuscule, pensait-il à eux ? Une étrange sentiment s'empara de lui, et il n'y était pas habitué. Il n'y avait que Roxas pour lui faire ressentir quoi que ce soit. Il eut un petit grognement.

- Pourquoi "d'autres" amis ? Je te suffis pas, moi ?

Il avait bien entendu posé cette question avec nonchalance et une pointe de sarcasme, mais au fond de lui, la réponse lui importait vraiment et il avait peur qu'elle lui déplaise. Il se gratta la nuque, un peu embêté malgré tout. Si bien qu'il fut surpris de la question de Roxas. Pourquoi ne pourraient-ils pas se revoir ? Il s'ennuierait tellement sans lui…

- Bah, j'imaginais qu'on pourrait partir ensemble. Tout seul c'est moins drôle. Et puis j'ai besoin de quelqu'un pour manger des glaces.

Sans s'en rendre compte, sa voix s'était adoucie sur ses derniers mots. C'était devenu une habitude qu'il ne réalisait pas, une habitude qui ne passait pourtant pas toujours inaperçue aux yeux des autres membres de l'Organisation XIII.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Dim 30 Aoû - 19:46


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Peut être que je n’aurais pas du poser ce genre de question. Mais c’etait juste parce qu’on se rapprochait de notre objectif. Et que du coup je me demandais bien ce qu’on pourrais faire une fois qu’on aurait plus de mission a accomplir. Et je crois que Axel n’etait pas très satisfait par la réponse. En plus j’avais presque cru l’entendre grogner. Du coup je lui adressais un léger sourire un peu moqueur, même si dans le fond j’etais content du fait qu’il ne voulait pas vraiment me laisser avoir d’autres amis. Parce que ca voulait dire qu’il ne m’abandonnerait pas non ?

- Mais c’est toi qui as dit que tu partirais. Faudrait savoir.


Oui parce que j’avais été persuadé qu’il partirait seul de son coté. Mais ça ne semblait pas être le cas. Il semblait être tout aussi surpris que moi par ce que je venais de dire. Mais s’il ne voulait pas partir seul bien sur c’etait autre chose. Moi je voulais bien voyager avec lui. Surtout que comme il le disait il avait besoin de quelqu’un pour manger des glaces. Mon sourire c’etait agrandit a ses mots. Et j’etais vraiment soulagé qu’il veuille bien que je vienne avec lui.

- Partir ensemble c’est vrai … ? Alors ça me va !


Et je continuais a manger ma glace e me demandant s’il fallait que je lui dise que je serais triste rien qu’a penser au fait que nos chemins pouvaient se séparer comme ça. Il allait surement rire non ? Mais apres réflexion je décidais quand même de lui dire:

- Moi je pensais que tu ne voudrais plus manger de glaces avec moi … Alors ça m’a fait un peu peur.

Même si techniquement je ne pouvais pas avoir peur. Mais ça c’etait une autre histoire.

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Dim 30 Aoû - 22:18

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Axel était à mille lieues de penser que Roxas pouvait le penser capable de l'abandonner. L'idée ne lui avait même jamais effleurée l'esprit. Le temps qu'il passait avec le blond était ce qu'il avait de plus précieux en ce bas-monde et lorsqu'il le voulait il pouvait se montrer comme un molosse avec son os. Jamais il ne lâcherait l'affaire, et jamais il ne laisserait tomber Roxas. À vrai dire, il avait parfois peur que l'Inverse n'arrive. Il semblait tellement triste à l'idée de ne pas avoir beaucoup d'amis, tellement envieux lorsque son regard azur se posait sur ce trio qu'ils voyaient passer de temps en temps… Ca lui arrachait toujours un petit pincement au coeur - si on osait dire. Il avait souvent peur de ne pas lui suffire, surtout que son alter ego Sora était quelque part dans le vrai monde, et qu'il voudrait peut-être partir à sa recherche tout seul. Il y avait tant de scénarios possibles où Roxas le laissait tomber qu'il osait à peine y penser. Il ne voulait pas y songer une seule seconde supplémentaire. Pourtant, le blond ne lui laissait pas trop l'occasion d'oublier ces soucis. Il eut une grimace, mais lui expliqua que s'il partait, ce serait avec lui. À moins que lui ne veuille pas l'accompagner.

"Ca me va." Un sourire apparut sur ses lèvres, un peu railleur mais plus touché qu'il voulait bien le montrer. Il continua lui aussi de manger sa glace, le regard tourné vers l'horizon, et fronça les sourcils.

- Pourquoi je voudrais plus manger de glaces avec toi ? C'est moi qu'ait les chocottes ouais ! Tu parles que de te faire de nouveaux amis tout le temps.

Il poussa un soupir ennuyé qui était particulièrement exagéré. Il aimait juste jouer les amis jaloux, bien qu'au fond il le soit légèrement. Mais Roxas était le seul avec qui il se permettait ce petit jeu. Du moins, un petit jeu qui cachait quelque chose de réel mais trop difficile à assumer.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Dim 30 Aoû - 23:59


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Pfiouh. Alors me voilà rassuré. Une fois qu’on aurait un cœur on irait manger des glaces quand même et voyager tout les deux. Je me demandais ce qu’on pourrait faire. Et j’esperais qu’Axel ne ferais pas des siestes toute la la journée. Ca serait tellement lui. Et ça me faisait sourire vaguement rien que d’y penser. Mais peut être qu’avoir un cœur lui donnerait moins envie de dormir ? C’est vrai peut être que ça changerais d’autres choses en nous et pas que nous donner des sentiments. Mais bon mes craintes étaient quand même apaisées. Et tant mieux. Sinon je ne crois pas que j’aurais voulu avoir un cœur. Si ça signifiait perdre Axel ça m’aurais quand même beaucoup démotivé. Même si j’aurais quand même continué a accomplir mes missions.

J’étais quand même un peu etonné de voir qu’Axel boudait presque a l’idée que je me fasse d’autre amis il était … Jaloux c’est ça ? Mais j’avais du mal a savoir si c’etait réel ou non. Alors je lâchais le bâtonnet que je mâchonnais pensivement avant de le regarder pour voir s’il plaisantait. Mais apparemment non.

- Tu aimerais pas que je me fasse d’autres amis … ?

Oui du coup je me posais la question. S’il plaisantais avec moi alors je ne le voyais pas. Faut dire que je rentrais souvent dans son jeu. Mais la je ne le voyais pas alors je lui posais la question. Ce serait le moyen le plus simple de vérifier s’il disait ça sérieusement ou pas.

- … Mais de toute façon si on reste ensemble il n’y a pas de raison que j’aille manger des glaces avec quelqu’un d’autre non ?


Et je posais ma main sur son épaule avant de le regarder. Lui avoir les chocottes. Ca me surprenais d’entendre ça. Mais … De toute façon je ne comptais pas m’en aller alors il n’y avait pas de raison.

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 1 Sep - 18:52

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


S'il y avait bien une chose qu'Axel voulait continuer à faire une fois qu'il aurait un coeur, si jamais il en avait un, c'était continuer à passer du temps avec Roxas et à manger des glaces avec lui. Il ne voulait pas que ça change, et ce même sans coeur dans sa poitrine. Au fond de lui, il avait peur que quelque chose de terrible ne vienne perturber ces moments paisibles avec lui, ou que Roxas décide soudainement de fuir après en avoir assez d'être utilisé de la sorte. Axel savait à quel point l'Organisation avait besoin du blondinet, mais il n'aimait pas l'idée qu'ils l'exploitent trop. Il essayait d'y veiller, et de le protéger des tentatives de sabotage ou de complot contre lui. Il était particulièrement froid avec Larxene qui ne supportait pas le numéro XIII. Mais elle, elle était folle.

Il était vrai qu'Axel n'avait pas trop matière à être jaloux. Il était le membre de l'Organisation le plus proche de Roxas, mais il grimaçait toujours lorsqu'il voyait ces trois gamins que le blond semblait parfois vouloir aborder. Alors quand ce dernier lui demanda s'il n'aimerait pas qu'il se fasse des autres amis, il aurait voulu pouvoir lui répondre que ça lui ferait plaisir si ça pouvait le rendre heureux. Mais ce n'était pas l'entière vérité. Il se sentait un peu trop possessif à son égard, sans doute. Il haussa les épaules. Son ton, lui, se fit un peu plus sérieux.

- Bah… Si, ce serait cool pour toi sans doute. Mais je voudrais pas que tu manges des glaces avec eux plutôt qu'avec moi.

Ses lèvres s'étirèrent dans un sourire à la fin de sa phrase histoire de ne pas se faire justement trop sérieux et cacher un minimum sa peur d'être abandonné par le blond. Il avait l'impression de s'adoucir un peu plus chaque jour à cause de lui. Et il ne savait pas toujours si c'était bien ou pas bien. Il leva donc les yeux vers Roxas et esquissa un sourire.

- Non, il n'y a pas de raison, c'est sûr. Et j'ai bien envie qu'on reste ensemble, moi.

Il mangea un nouveau bout de sa glace, un peu gêné par sa remarque. Il se sentait trop sentimental. Ca faisait parfois un peu trop humain, non… ?

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 1 Sep - 23:12


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
C’est que c’etait touchant ce que Axel disait la. Bon hormis peut être le fait qu’il jouait un peu les possessifs. C’est vrai que le groupe d’amis qu’on avait vu a la citée du crépuscule m’avais quand même intrigué … Et ça ça n’avait pas echappé a Axel. En même temps pas grand chose pouvait lui échapper venant de moi. Il me connaissait par cœur. Faut dire qu’on avait passé tellement de temps ensemble … Enfin moi du plus loin que je me souvienne je marchais a ses cotés. Alors l’abandonner c’etait tout simplement impensable. Je le regardais avec sérieux aussi.


- Mais tu sais très bien que je ne t’abandonnerais jamais.

Même s’il avait sourit jme disais que c’etait quand même mieux de préciser. Mais je me demandais s’il doutait vraiment de moi. De toute façon je ne partirais pas non ? Du moins ça ne faisait pas parti de mes plans pour le moment. Et je lui adressais a mon tour un sourire avant de dire sur un ton plus léger:

- De toute façon c’est pas comme si je comptais partir. J’ai encore des missions a accomplir.

Je faisais doucement tourné le bâtonnet de glace entre mes doigts alors que Axel disait qu’il avait envie qu’on reste ensemble. Je crois qu’il n’imaginait même pas a quel point ça me rassurais qu’il dise ça.

- Pareil pour moi. Mais de toute façon c’est normal qu’on veuille toujours rester ensemble non ? On est des meilleurs amis. Alors … Voilà.

C’etait stupide. C’etait ce que Saïx avait dit une fois. Que le fait qu’on soit amis etait stupide. Parce qu’on etait des simili. Parce qu’on ne ressentait rien. Mais moi je m’accrochais a cette idée de meilleur amis. Parce que j’aimais bien ça. Parce que si Axel etait sur qu’on etait meilleurs amis alors c’etait forcement vrai.

- Tu crois qu’on devrait rentrer ?

Moi je n’avais pas spécialement envie. Et ça devait ce voir parce que je m’etais étiré avant de finir allonger les jambes toujours sur le rebord.

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...


Dernière édition par Roxas le Lun 7 Sep - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Lun 7 Sep - 1:29

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel


Si Axel jouait les possessifs ? Oui bien sûr. Mais il avait le droit non ? Il avait pris Roxas sous son aile depuis sa naissance presque, il avait bien le droit de se montrer possessif et jaloux envers tout ceux qui s'approchaient un peu trop près de lui non ? Et puis, il n'avait pas beaucoup d'amis, lui. À vrai dire, il n'en avait aucun. Saïx avait bien changé depuis qu'il avait un rôle important au sein de l'Organisation XIII, et on ne pouvait pas vraiment dire qu'il se comporte comme un ami. Il n'était plus le même, et Axel ne se sentait proche de lui sous aucun sens du terme. Son véritable et unique ami était Roxas, Roxas au coeur pur et bel et bien existant au sens figuré. Roxas semblait être le plus humain d'entre eux et ça l'attirait comme un aimant. Il eut un petit sourire, plus touché qu'il ne voulait bien le montrer.

- Ouais, t'as intérêt.

Il ne le laisserait pas l'abandonner comme ça, de toute façon, s'il en avait eu l'intention. Mais ce ne devait pas être le cas, comme il le précisa lui-même par la suite. Il eut un petit sourire en coin et ne lui répondit pas, préférant l'observer le temps d'une seconde manger sa glace. Il avait un côté vraiment attendrissant… Non ? C'était un sentiment, ça, de trouver quelqu'un mignon ? Il se gratta la nuque en y songeant, et sentit une drôle de sensation le traverser aux touchantes paroles de son ami blond. Et son "Alors, voilà" le fit sourire.

- Oui, il paraît que ça aide, répondit-il avec un air amusé. Mais même si tu voulais partir je te laisserais pas t'en sortir comme ça si facilement. Tu m'aurais un peu sur le dos avant.

Ah ça c'était sûr, jamais de la vie il ne le laisserait partir comme ça. Il lui manquerait trop. Les glaces avec lui lui manquerait trop. Il avait essayé une fois. Roxas était parti en mission et lui en avait eu trop envie, mais une fois en haut de la gare, il avait laissé la glace lui couler entre les doigts. Sans Roxas, ça n'avait aucun intérêt. Cet attachement pour le blondinet lui faisait parfois peur, à d'autres moments il avait l'impression d'avoir un coeur et ce n'était pas désagréable. Mais il voulait juste que leur amitié continue et qu'il puisse piquer des petits roupillons entre deux glaces. Ca, c'était la belle vie. À côté, l'Organisation pouvait se brosser. C'est pourquoi il eut un grognement sonore lorsque Roxas lui demanda s'ils devaient rentrer. Il s'étira et eut une moue ennuyée, son regard émeraude rivé vers l'horizon.

- Non… Pourquoi ? Personne nous attend aujourd'hui. On a fait ce qu'on attendait de nous, on a bien le droit à un peu de temps libre non ?

Il exagérait bien sûr. Depuis les dernières péripéties au Manoir Oblivion, le temps libre ne lui manquait pas, au contraire de ce pauvre Roxas que l'on accablait avec des missions plus dangereuses les unes que les autres. Ca l'inquiétait. Il savait Roxas parfaitement capable de se défendre, il était un as de la Keyblade après tout, mais ça ne le mettait pas à l'aise pour autant. Il aurait voulu le lui dire, d'une certaine façon, mais avait la sensation qu'il avait été déjà assez fleur bleue comme ça pour la journée.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Lun 7 Sep - 11:33


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Qu’elle idée … L’abandonner lui. Mon meilleur ami. Moi ça me paraissait juste impensable. Pourquoi je partirais ? Si ce n’est pour avoir des réponses a mes questions … Mais je n’etais pas obligé de fuir pour ça n’est ce pas ? On me punirais pas pour avoir voulu savoir la vérité non ? Je n’esperais pas du moins. Je trouvais ça normal moi. Mais bref Axel n’avait pas a s’inquieter. Je ne comptais pas le lâcher. A moins qu’on ne me chasse. Mais j’etais trop précieux pour ça non ?

- Je te le promets.

C’etait des simple mots comme ça mais en fait pour moi ça signifiais beaucoup. Et je le regardais avant de poser doucement une de mes mains sur son épaule. C’est tout ce que je pouvais faire. Une promesse. Rester avec lui. J’avais bien vu a son sourire que … Si je partais ça ne le laisserais pas indifferent. Même si nous étions des similis. Il y avait peut être quelque chose de plus fort que tout entre nous ? Moi j’y croyais. Apres tout c’était lui qui m’avais apprit a être celui que j’etais maintenant. En tout cas il disait qu’il ne me laisserait pas partir ce qui me fis rire un peu. Parce que forcement je trouvais ça amusant d’une certaine façon. Amusant et rassurant.

- Je me doute bien que tu ne me laisserais pas filer comme ça. Ca m’etonnes même pas. Mais tu n’as pas a t’en faire.

Et j’essayais doucement de changer de sujet. Parce que parler d’abandon n’etait jamais agréable. Je lui demandais si on devait rentrer. Parce que dans le fond j’etais un membre docile de l’organisation. J’obéissais. Sans me poser de questions. Enfin jusqu'à présent. Et je m’etais allongé le dos contre le sol tout réchauffé par le soleil de la tour de l’horloge.

- Ouf … J’avais envie de faire une pause.

Et je fixais le ciel rougeoyant l’air un peu pensif. Parce que quand on faisait rien je m’interrogeais sur pleins de trucs. Certains un peu futiles … Comme les sentiments. D’autres un peu plus important. Comme l’éventuel passé que j’aurais pu avoir en temps qu’humain.

- Parfois je me demande a quoi ressemblait le garçon qui m’a donné naissance. Il doit bien y avoir un indice quelque part.

Oui j’avais pensé a voix haute. En même temps je n’avais pas grand chose a cacher a Axel. Voir même rien du tout. Il savait que j’etais curieux a ce sujet.


 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 8 Sep - 0:39

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Roxas s'était étendu sur le bord du muret, une jambe dans le vide. Le regard émeraude du rouquin dériva un instant sur son corps qui penchait un peu trop vers le vide à son humble avis, mais il se garda bien de le lui indiquer. Il se sentait déjà un peu trop protecteur à son égard et Roxas était assez malin pour savoir ce qu'il faisait, il n'était pas sa mère après tout. Fort heureusement pour lui d'ailleurs, être la mère de Roxas était bien la dernière chose qu'il voulait. Il l'onserva un peu distraitement, observant sans réellement s'en rendre compte le corps du blondinet qui lâcha une promesse. Ce n'était que quelques mots mais ça avait une signification particulière. Même sans coeur, les Simili savaient quelle valeur avait une promesse et celle-ci le rassura. Au fond, il savait qu'il était peu probable que Roxas le délaisse, mais c'était toujours rassurant lorsqu'on le lui promettait, surtout après avoir passé du temps à observer une autre bande d'énergumènes prépubères. Il répondit à ces paroles par un sourire amusé, et se fit la promesse de veiller à ce qu'il tienne parole. Roxas était devenu un élément bien trop important de son quotidien pour qu'il le laisse partir sans un mot après tout. Et il devait le savoir, puisqu'il le lui indiqua par la suite. Il esquissa un sourire, et posa sa main sur le mur près de lui.

- Mais je m'en fais pas. J'te crois hein. Et ce sera pareil pour moi. Je te laisserai pas partir comme ça sans un mot. J'espère que c'est retenu.

Il avait ponctué sa propre promesse par son discours habituel, sa phrase passe-partout qui lui permit de faire passer cette promesse solennelle pour quelque chose de moins sérieux. Sérieux, il l'était souvent. Même lorsqu'il faisait semblant de ne pas l'être, le rôle qu'il jouait au sein de l'Organisation était devenu son rôle habituel dans la vie. Sauf avec Roxas. Lui, il avait fait naître un nouvel Axel qu'il s'accommodait à être et qu'il aimait bien tout compte. Hors de question de le laisser pourrir si Roxas venait à partir. Il accueillit donc avec grand plaisir un changement de sujet pour détendre l'atmosphère, et précisa qu'ils n'étaient pas censés repartir tout de suite pour cette maudite citadelle. Le soulagement du blond le fit sourire, car il imitait le sien.

- Fatigué, mon petit Roxas ?

Il le taquinait, mais il n'aurait pas été étonné si c'était vraiment le cas. Ca devait fatiguer, de taper sur des Sans-coeur à longueur de journée. Ca l'ennuyait rien que d'y penser. Il serait certainement mieux dans un lit, lui. S'il aimait faire danser ses deux chakrams, dormir et se prélasser restaient dans le top 3 de ses activités et passe-temps préférés. Il s'accorda d'ailleurs de se laisser un peu partir vers l'arrière, les bras le soutenant tout de même, tendus derrière lui. Il respira profondément et profita de l'air frais dont ils bénéficiaient à une telle hauteur, et regarda les toits de la Cité du Crépuscule. Ce devait vraiment pas être mal, de vivre ici.
Roxas le tira à nouveau de ses pensées en parlant du "garçon qui lui a donné naissance". Axel retint une grimace. Il comprenait parfaitement son désir de savoir, et aurait voulu lui dire que lui savait de qui il s'agissait. Mais il n'en avait pas le droit, et il savait que savoir qui on était "avant" ne voulait rien dire. Lui, il voulait devenir sa propre personne. Lea, Lea, c'était bien beau, mais lui il était Axel ! Il n'était plus le même, il était même une entité différente et méritait d'être sa personne à part entière. Roxas aussi. Et il avait peur qu'en connaissant la vérité, il ne se sente écrasé par la personnalité de Sora ou par le poids des responsabilités. Sora était un garçon sympathique certes, mais Roxas était unique et méritait d'être juste Roxas, pas le simili d'un autre. Bien sûr, il était bien souvent étreint par la culpabilité, mais il ne se voyait pas faire autrement. Il voulait simplement protéger le numéro XIII de l'Organisation, et il n'était pas sûr que le laisser partir sur les traces de Sora était l'idée du siècle. Pour autant qu'il sache, il y avait de fortes chances que le destin les rassemble sans qu'ils n'aient besoin de faire quoi que ce soit. Et Axel voulait être là lorsque ça arriverait. Il ne voulait pas laisser Roxas tout seul face à son destin et à qui il était.

- Oui, probablement. Tu te souviens de rien, vraiment ?

Il pensait connaître déjà la réponse à sa question, mais après tout il ne savait jamais, le blond avait peut-être eu des intuitions depuis, ou des rêves significatifs. Souvent, cela venait de la sorte. Mais Axel, pour sa part, refusait et repoussait tout ce qui semblait venir de Lea.

Spoiler:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Mar 8 Sep - 16:19


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Axel était sérieux la d’un coup. Et je le regardais un peu surpris. Parce que je savais bien que lorsqu’il me demandais si c’etait retenu ce n’etait vraiment pas des mots en l’air. C’etait resté un reflexe chez lui. Et il ne l’utilisait que dans certaines circonstances. Alors je le regardais avant de toper légèrement ma propre tempe avec mon index comme il avait la manie de le faire avant de dire:

- Oui c’est retenu.

Ca voulait dire qu’il serait prêt a venir me chercher ça non ? Bon j’avais préféré changé de sujet en m’affalant a moitié. Et voilà qu’il se moquait gentiment du fait que je n’ai plus de batterie. Ce n’etait pas mon genre pourtant de me prélasser. Mais en ce moment j’eatais un peu fatigué. Il fallait toujours plus de cœur toujours plus vite. Ca ne me dérangeait pas. Mais du coup pour une fois je voulais profiter de mon instant tranquille avec Axel. S’il fallait repartir en mission pour sur je filerais vite ça Axel le savait. Et je fixais le ciel pensif.

- Ca va. J’ai pas encore besoin de faire une sieste.

Et je tournais la tête vers lui. Bien sur je le visais. Ca devait ce voir vu que je lui adressais un petit sourire amusé. Il l’avait cherché en même temps. Moi aussi je pouvais le taquiner. Surtout sur ça. Monsieur etait un vrai loir quand il s’y mettait. Je me demandais comment il faisait pour dormir autant parfois … Mais je pensais aussi a bien d’autres trucs. Comme euh … Des questions sur celui dont j’etais issu. Alors je faisais une autre tentative en espérant obtenir un semblant de réponse. Mais Axel restait comme un peu hermétique a la conversation. Enfin il me posais un peu des questions. Sauf que je savais très bien que j’avais lancé un autre sujet houleux. Je n’avais même pas besoin de le regarder pour le savoir. Et je fixais toujours le ciel avant de lui répondre.

- Non toujours pas. Parfois je vois des images dans mes rêves mais … Rien de très précis. Je ne comprends pas …  Pourquoi est ce que je ne me rappelle absolument de rien comme ça.

J’etais spécial oui. Ca on me l’avait assez répété pour que je le comprenne. Mais en quoi ? Est ce c’était qu’a cause de la keyblade ?  Ou est ce qu’il y avait autre chose …  En tout cas je savais bien ou etait caché cette autre chose. Du moins je m’en doutais un peu.

- Je suis sur que les réponses a mes questions sont dans le manoir Oblivion.

Voilà pourquoi est ce qu’on ne voulait pas que j’y aille. Je n’etais pas dupe. Je savais qu’on me cachait des choses venant de la bas. Et allez savoir pourquoi je partageais mes réflexions a Axel. Je lui faisais confiance. Je voulais lui faire confiance et je voulais m’assurer qu’il ne soit pas  de meche  avec les autres et qu’il ne me cache rien du tout. S’il savait quelque chose il me le dirait. Et s’il ne savait rien un jour j’irais vérifier par moi même. Je braverais les interdictions. Apres tout personne ne saurait si j’avais mit les pieds au manoir Oblivion n’est ce pas ? Et puis pour moi ça valait vraiment le coup de prendre le risque. Peut être que Axel m’aiderait pour ça.

- Je devrais aller voir par moi même.  T’en penses quoi ?

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Jeu 10 Sep - 22:46

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Il était étrange de voir Roxas l'imiter dans cette mimique qui le caractérisait tant et qu'il faisait désormais sans même s'en rendre compte. Il l'avait au début adopté comme marque de fabrique. Il l'avait utilisé une fois, puis deux, puis trois, puis avait sauté sur l'occasion. Après tout, une phrase était parfois plus efficace qu'un nom pour que les gens se rappellent de lui, et ces quelques mots étaient rapidement devenus son leitmotiv, un peu malgré lui. Voir Roxas, avec son visage doux le faire, lui fit bizarre mais le fit sourire. C'était un sourire taquin, et il finit par lever les yeux au ciel.

- Bon bon, ça va.

Il ne voulait pas qu'il en fasse trop non plus après tout. Il eut une moue amusée, et voulait oublier le côté trop sérieux de leur conversation. Il n'aimait pas se sentir sentimental comme ça, et il n'osait imaginer ce que pourrait lui dire Saïx s'il l'entendait dire de telles choses à Roxas. Ce n'était pas des choses qu'un Simili disait à un autre, n'est-ce pas ? Il ne pouvait imaginer aucun de leur camarade dire une telle chose à un autre. Mais entre Roxas et lui, c'était particulier et il se plaisait à penser qu'ils étaient différents. Bon, il était une feignasse, peut-être. Mais il restait différent, d'une autre façon que Roxas, mais différent quand même. Et il se sentait prêt à faire beaucoup de choses dans l'intérêt de cette tête de mule de blondinet qu'il affectionnait beaucoup. Il le regarda s'allonger, mais fut un peu surpris par sa position. Il lui demanda s'il était fatigué. La réponse ne se fit pas attendre et il soupira, l'air ennuyé.

- T'as tort, on a toujours besoin de faire une sieste.

Le roux s'étira d'ailleurs, tendant les bras vers le ciel, et se passa une main nonchalante dans sa tignasse indomptable. Il ne se laissa nullement impressionné par la pique de Roxas mais n'en pensait pas moins. Après tout, la sieste était un traitement divin de sa petite personne. Il dormait beaucoup c'était vrai, mais ce n'était pas comme s'il avait des dizaines de missions à accomplir dans la journée, il pouvait se le permettre. Ce n'était malheureusement pas le cas de ce pauvre Roxas qui continuait de questionner les origines de sa personne. Le regard vert d'Axel s'assombrit. Il ne voulait pas revenir sur un sujet aussi sérieux. Il lui posa donc une question innocente, mais son regard descendit de l'horizon pour observer le toit bruni des maisons au loin. Il ne savait pas lui-même pourquoi Roxas ne se souvenait pas de Sora. Il avait des hypothèses, mais rien de concret. Il n'était définitivement pas un simili comme les autres, comme l'était Naminé, et il était différent de bien des manières mais Axel avait peur de ne plus être assez objectif pour citer toutes les raisons.
La voix de Roxas lui arracha un frisson lorsqu'il déclara vouloir aller au Manoir Oblivion. Son regard se fit plus alerte et il le posa sur le blond qui le regardait avec un air de défi dans ses yeux bleus. Il resta coi pendant un bref instant. Il ne savait pas quoi dire. Il aurait voulu lui dire oui bien entendu, partir avec lui et être à ses côtés. Mais c'était bien plus compliqué que cela et il n'était pas sûr que ce soit la bonne chose à faire. Il s'était passé assez de catastrophes au Manoir Oblivion comme ça, et Sora n'était peut-être même plus accessible. Il ne pouvait pas dire oui à une telle requête, pas après tout ce qu'il s'était passé. Il avait affronté Sora lui-même, ce ne pouvait pas être une bonne idée. Il réfléchit un instant, l'air plus grave et le regarda.

- Le Manoir Oblivion est un endroit dangereux qui risque davantage de te rendre fou que de t'apporter les réponses à tes questions. Je pense pas que ce soit la solution.

Il s'était efforcé de trouver une formule qui lui permettrait de ne pas mentir. S'il y avait bien quelqu'un à qui il ne voulait pas cacher des choses, c'était bien Roxas. Il s'en voulait, malgré tout, de ne pouvoir lui raconter ce qu'il y avait fait. Mais il se rassurait en disant que c'était pour le plus grand bien. Il devait l'éloigner de Sora. Il ne voulait pas le perdre.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Ven 11 Sep - 11:05


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Amis pour la vie hein ? Il y avait aucune chance que j’oublie ce qu’on etait l’un pour l’autre de toute façon. Et j’avais pas pu m’empecher d’imiter son tic. Ca le vexait pas de toute façon. Et sa réaction m’avais fais rire. J’avais pas vraiment pu m’empecher de rire. Et pof une petite pique sur la sieste au passage. Lui et moi on aimait bien se taquiner de toute façon. Il n’en manquait pas une. Moi non plus. Et les autres membres de l’organisation ne comprenaient pas ce qu’il pouvait y avoir entre nous. On ne comprenait pas non plus. Mais c’etait comme ça. Un lien plus fort que tout ce qu’on avait pu ressentir nous unissait tout les deux. Ca j’en etais persuadé. Et je me redressais un peu vivement en entendant la réponse d’Axel:

- Tords ? Oh non c’est pas moi qui profite de mes congés pour dormir.

Encore une fois je le taquinais plus qu’autre chose. Bien que ça pouvait sonner comme un reproche … Quoi ? Moi je voulais passer du temps avec lui. Manger des glaces. Parcourir les mondes. Ca serait chouette aussi. Mais au lieu de lui dire quand c’etait le cas je trainait des pieds dans toutes l’illusiocitadelle en maudissant nos congés … De toute façon j’avais vite changé de sujet. Pour parler de ce qui me torturais vraiment depuis un moment. J’esperais qu’Axel m’aide. Qu’il m’apporte des indices du moins. Je pouvais compter sur lui je le savais. Je lui faisais confiance. Mais alors que je parlais il restait silencieux. Du coup j’avais fini par lui poser directement la question en puis parlant de mon idée. Et mon regard croisait le sien. Il disait que c’etait trop dangereux. Et certainement pas la solution. Je ne pouvais pas cacher ma mine déçue. Ce n’etait pas la réponse a laquelle je m’attendais.

- Si c’est dangereux alors tu n’as qu’a m’accompagner.

A mon tour de le défier du regard. Mais ce que je sous entendais c’est que je comptais y aller. Avec lui ou pas. Je n’abandonnais pas l’idée. De toute façon il fallait que j’aille voir la bas par moi même. Et Axel savait qu’il etait impossible de me faire changer d’avis quand j’avais quelque chose en tête. Je détournais mon regard d’Axel avant de fixer l’horizon.

- J’irais voir … Il faut que je le fasse.  Même si je n’ai pas le droit. Entre deux missions personne ne saura …

Et puis si je devais être changer en reflet parce que je voulais découvrir la vérité sur mon passé j’etais prêt a prendre le risque. Même si ça ne plairait pas a Axel.


 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Ven 11 Sep - 20:02

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Axel lui-même ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait. Il ne ressentait pas d'émotions avant. Il faisait semblant d'en avoir, jouait la comédie pour rigoler et pour mieux se faire comprendre. Au sein de l'Organisation, il avait été même un des seuls à jouer le jeu de la comédie. Demyx était peut-être un des seuls qui dérogeaient à cette règle, avec ses airs d'imbécile heureux et son Arpeggio. Mais ça avait changé avec l'arrivée de Roxas qu'on lui avait confié. Au début, ça avait été compliqué. Le Porteur de la Keyblade était bien entendu taciturne et silencieux. Mais à force de traîner avec lui, de l'emmener en mission et de le voir observer le petit groupe d'adolescents de la Cité du Crépuscule, il avait brisé la glace et le jeu des émotions n'était plus devenu un jeu. Il avait l'impression d'en ressentir pour de vrai. Surtout quand Roxas semblait content et qu'il riait. Dans ces moments-là, il se sentait bizarre. Mais il se sentait bien, alors il repoussait toujours les questions qui lui venaient à l'esprit. Et il ne voulait pas non plus que ça s'arrête. Il aimait taquiner Roxas et il aimait quand Roxas le taquinait. Alors hors de question d'y mettre un terme, coeur ou pas.

- Mais… C'est pas un crime de dormir ! grogna-t-il avec une moue boudeuse, c'est même très sympa, tu devrais essayer un jour.

Il faisait bien entendu semblant d'être vexé. Roxas et lui ne s'étaient jamais disputés et il espérait que ça continuerait ainsi. Il était pourtant de plus en plus sur une pente glissante. Il savait qu'on lui avait assigné des missions au Manoir Oblivion pour le troubler et le mettre en danger. Il les avait remplies et avait même fait mieux que ça : il les avait tous trahi. Agent double, voire agent triple, il savait parfaitement ce qu'il faisait lorsqu'il arpentait les couloirs de ce maudit manoir, mais à présent qu'il se trouvait aux côtés de Roxas, il se rendit compte qu'il n'en avait pas forcément mesuré les conséquences. Ca pouvait lui coûter cher et même s'il avait mené à bien toutes ses actions, il avait peur de perdre la seule personne à ses yeux qui comptait vraiment. Au moins, ni Roxas ni Sora ne connaissait l'existence de l'autre. C'était déjà une victoire en soi. Pourtant, lorsqu'il vit la lueur de défi dans les yeux bleus de Roxas, il se sentit coupable. Il lui demandait de l'accompagner, et lui n'avait aucune envie de remettre les pieds dans un tel endroit. Surtout pas pour que Roxas parte sur les traces de Sora. Pourtant, il savait que si ça devait arriver, il n'aurait pas le choix. Il ne pourrait pas le laisser partir seul, et il était têtu comme une mule. C'était un trait de caractère qu'il aimait beaucoup chez lui, mais en cet instant il aurait préféré que ce ne fut pas le cas. Il demeura silencieux un instant, le regard dans le vague, si bien que le blond reprit. Il avait le regard tourné vers l'horizon, et sa voix était parfaitement posée. Il semblait décidé.

- Pas tout seul, t'es malade ? Hors de question que tu sois changé en reflet. Ni moi avec toi.

Il se gratta la nuque et serra les dents.

- Oublie le Manoir Oblivion, Roxas. J'y suis allé, fais moi confiance, tu veux pas mettre les pieds là-bas.

Axel était doué avec les mots. Il savait quels mots utiliser pour convaincre sans mentir. Il savait quel ton aborder et quand il fallait l'aborder. C'était son truc. Mais avec Roxas, il se sentait démuni et vulnérable. Mais il ne voulait pas que Roxas y aille. Autant pour son bien à lui que pour le sien. Ca ne leur ferait que du mal et il voulait l'en protéger. Il ne savait même pas où était Sora en cet instant et ne voulait pas le savoir. Le plus loin il était de son meilleur ami, le mieux ça valait.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Sam 12 Sep - 13:57


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Vraiment c’etait trop amusant de le voir râler comme ça. Allez savoir pourquoi j’adorais le taquiner. Et bien sur c’etait reciproque. On pouvait dire qu’il avait réussi a me transformer a force de temps et de patience. Moi qui avait du mal a aligner deux mots et a réagir aux choses. Axel avait réussi a éveiller quelque chose en moi. Et plus le temps passais plus je me sentais changer. Plus je me posais des questions. Et ça c’etait pas toujours une bonne chose n’est ce pas ? J’etais sur que Saix aurait préféré que je reste plus taciturne et plus docile. Mais bon j’en etait pas au point de demyx qui faisait toujours n’importe quoi. Lui vraiment il etait ingérable et je me demandais s’il avait toujours été ainsi.

- Mais je dors parfois. La nuit quand on rentre et ça me suffit amplement … Je trouve ça ennuyeux de rester dans un lit.

Et je le regardais en espérant qu’il ne boudait pas vraiment. Comme si je cherchais a savoir s’il etait vraiment vexer ou pas. Mais j’etais pas encore très doué pour pouvoir interpréter ses regards je crois … en tout cas ses yeux changèrent du tout au tout quand je lui parlait d’aller au manoir oblivion il refusais catégoriquement. Du coup j’etais vraiment déçu …

- Pourquoi pas ? Si tu ne veux pas c’est pas grave …


J’irais seul. Je pouvais comprendre qu’il n’ait pas envie de prendre de risque. Par contre … Pourquoi est ce qu’il ne voulait pas que j’y aille moi ? C’etait mon problème non ? Je lui faisais confiance ça c’etait certain … Mais je voulais quand même y aller … Je fronçais les sourcils en le regardant avant de soupirer.

- Bien sur que je te fais confiance … Mais … Je veux aussi avoir des réponses a mes questions. Toi tu sais qui tu es. D’ou tu viens. Vous savez tous. Pourquoi pas moi ? Pourquoi est ce que je n’aurais pas le droit de savoir ?

Il ne pourrait certainement pas répondre a ça. Et du coup je m’etais redressé pour lui tourner le dos. C’etait peut être un peu puéril comme attitude mais j’etais un peu énervé.

- … Enfin c’est pas grave. Laisse tomber.

Oui je capitulais. Enfin … Je capitulais de discuter avec lui. Retrouver des informations sur l’humain que j’avais pu être avant restait quand même une idée fixe chez moi.

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Sam 12 Sep - 16:56

Remember when we used to look how the sun set far away
Roxas & Axel




Taquiner Roxas restait aussi un des passe-temps favoris d'Axel, surtout depuis qu'ils commençaient tout deux à montrer des émotions qui semblaient incontrôlées. Il se demandait parfois ce que cela pourrait donner avec un coeur. Il essayait d'imaginer un simple instant au sommet de cette tour, à manger des glaces et à discuter comme ils le faisaient en ce moment-même, mais avec un coeur dans leur poitrine. Est-ce que ce serait encore mieux de cette façon ? Est-ce qu'il prendrait encore plus de plaisir ? Ca ne lui semblait pas tellement possible. Il aimait trop Roxas. Mais il aimait les siestes aussi. Et la pique de son ami ne le vexa guère, bien qu'elle lui fasse lever les yeux au ciel d'un air exaspéré.

- Tu sais pas ce que tu rates, mon pauvre Roxas.

Il n'avait jamais été vexé par une remarque de son meilleur ami. Mais ce devait sans doute être parce qu'il n'avait pas de coeur. Pourtant, il était de plus en plus fréquemment sujet à des émotions fortes, surtout depuis son retour du Manoir Oblivion. La culpabilité était la plus forte de toutes. Il ne se sentait pas coupable envers l'Organisation, jamais de la vie, il était même plutôt heureux d'avoir eu l'occasion de presque en zigouiller un ou deux. Non, cette culpabilité, il la ressentait envers Roxas. Et elle lui étreignit les entrailles lorsqu'il entendit le blondinet lui dire qu'il lui faisait confiance. Il avait raison de lui faire confiance bien sûr, il ne voulait que son bien. Mais il n'aimait pas lui mentir. Il n'aimait pas lui cacher l'existence de Sora et aurait préféré ne jamais avoir rencontré le garçon à la Keyblade. Le regard sombre et baissé vers les hauteurs de la Cité du Crépuscule, sa voix se fit plus grave lorsqu'il lui répondit.

- Tu sais, c'est pas une si bonne chose de savoir qui on était. Je ne me sens pas proche de mon moi d'avant, et j'ai l'impression qu'on s'attend à ce que j'en sois une copie conforme. Je ne suis pas Lea. Enfin… Je ne le suis plus. Je suis Axel et je veux le rester. J'oublierais volontiers qui j'étais avant, si je le pouvais. Donc c'est peut-être pas si mal que tu ne saches pas. Ca te donne l'occasion d'être juste toi-même.

Il hésita, puis ajouta finalement.

- Et moi je t'aime bien comme t'es.

Il comprenait sa déception et sa soif de vérité. Mais il ne la cautionnait pas pour autant. Excepté Xemnas, Roxas était probablement le Simili le plus puissant de l'Organisation, et il avait peur que rencontrer Sora le rende fou ou malheureux. Il essayait donc d'ignorer la déception de son ami pour lui expliquer le fond de la pensée, en espérant être un peu plus clair.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


∞ Messages : 449
∞ Feat : Mitch Hewer
∞ Monde | Conte : The world that never was

MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   Dim 13 Sep - 1:26


Remember when we used to look how sun set far away
 
Axel
Ahlala ! Il etait incroyable avec ses envies de sieste. Vraiment. Mais ça me faisais sourire. Autant que sa petite phrase. Je ratais quoi ? Fermer les yeux et plus bouger ? Bah je ratais juste ça non ? Il y avait des trucs tellement mieux a faire que juste dormir. Et je le fixais avec un léger sourire aux lèvres bien preparé a riposter !

- Oh mais si. Je sais ce que je rate. Pleeein de glaces. Et explorer des mondes avec toi.


Mais sans mission. Juste pour visiter. Ca pouvait être bien aussi. Parce que a courir apres des sans cœur on passait a coté de plein de trucs. Et peut être que lui aussi etait passé a coté de plein de trucs dans le manoir Oblivion. Un indice peut être ? En tout cas ça réaction ne m’avais pas vraiment plut. Faut dire qu’il ne m’aidait pas du tout la. Moi qui pensais qu’on pourrait réfléchir a un moyen d’enqueter ensemble je m’etais fais des illusions. Alors je m’etais tourné un peu mais je ne pensais pas que ça changerais grand chose. Puis Axel c’etait remit a parler. Que le fait de ne pas savoir n’etait pas si important que ça … Que du coup je pouvais être juste moi même sans me poser de question. Et je retais sans réagir jusqu'à qu’il ne dise qu’il m’aimait bien quand même. La j’hesitais un peu mais je fini par me retourner pour croisé son regard. Oui ses paroles la m’avaient un peu troublé … Et je ne savais pas trop comment réagir. Mais je savais bien qu’il etait sincère … Ca ce voyait a son regard.

- Moi aussi je t’aime bien comme tu es. Mais … Je me pose quand même des questions. Pourquoi jme souviens de rien … Pourquoi j’ai une keyblade … Comment je vais être une fois que je retrouverais mon cœur …


Lui il savait. Il serait Lea même si la il disait qu’il n’avait rien de celui qu’il etait avant. Enfin je supposais que ça ne servait a rien d’en parler plus longtemps de toute façon. Et même si l’enervement été passé ma curiosité subsistait tout de même … C’etait si terrible que ça pour Axel ? Mais les autres eux n’avaient pas l’air très contrarié de savoir leur passé.

- Et puis tu n’as pas a t’en faire … Je serais toujours moi même quoi qu’il arrive.

Non je n’abandonnais pas mon idée. Mais bon j’essayais quand même de le rassurer un peu. Surtout que c’etait bien grâce a Axel que j’etais devenu celui que j’etais aujourd’hui. Et je lui en serait reconnaissant a jamais.

- Peut être qu’on devrait pas tarder.

Je regardais un peu l’horizon. Ca ne me plaisais pas tellement mais on allait bien devoir rentrer a l’illusiocitadelle et reprendre nos missions a un moment ou a un autre.

 
(c) moonday girl.


_________________

The Nobody - XIII
Now it seems I’m fading all my dreams are not worth saving. I’ve done my share of waiting and I’ve still got nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ... Seems you’re wanting me to stay but my dreams would surely waste away and I still have nowhere else to go. So I wait for you to take me all the way ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remember when we used to look how sun set far away' ~Axel&Roxas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» In Camargue we remember !!!!!! PHOTOS !!!!!!!!!!!!
» POINTER: PÉRE CH.A.IT.REMEMBER DU GOUYRE, VICECHAMPION D'EUROPE GQ
» A réserver chiots Pointer, pére CH. REMEMBER DU GOUAYRE
» Remember
» Extreme Rising Tribute to November to Remember du 17/11/2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Archive Saison 1-